Bienvenue
sur

Système ORL

Système ORL

 

Depuis la Sainte Catherine 1969, mon système ORL est très fragile.

Avant cette date fatidique, je me promenais chaque hiver à bras nus, je ne connaissais pas le froid, ni le rhume, ni la grippe, ni la sinusite et encore moins la bronchite.

Depuis cette date fatidique, le moindre éternuement se transforme en quelques heures en forte bronchite avec sinusite, etc………….

 En premier pour mes bronchites j’ai modifié le terrain avec les granions d’argent et depuis je n’ai plus jamais fait de bronchite. Les granions d’argent ont-ils rempli leur rôle ou est-ce le reste du traitement, je ne le saurai jamais.

 Pour ma sinusite j’ai pris l’habitude chaque l’hiver de me frictionner quotidiennement les sinus du front et des joues avec de l’essence de lavande ou de l’huile aux 36 plantes. Je n’ai jamais plus été ennuyée par la sinusite. Mes sinus sont très sensibles et douloureux au froid, ce qui est normal avec plus de 30 ans d’antécédent de sinusite chaque année.

Au coucher je frictionne également ma poitrine avec l’huile aux 36 plantes, cela me permet de mieux respirer durant la nuit et à un double effet de désinfection des poumons.

Au moindre éternuement répété, je sais que dans l’heure qui suit un bon rhume est là, alors j’agis illico presto.Pour l’enrayer, je respire durant un petit moment des produits que je mets sur un mouchoir et sous le nez. Pour moi c’est l’huile aux 36 plantes mais il existe d’autres produits dans la même gamme : Climarome, L52, baume du tigre, etc…….

De même, j’ai découvert le noyer, j'ai fait des cures de quelques jours de Juglans Regia 1DH à raison de 50 gouttes. Ce produit a fluidifié mes expectorations et a fait ressortir le "mauvais" des poumons. Dans l’ancien temps, il était préconisé pour la tuberculose.J’ai également découvert les effets bénéfiques de l’Eupatorium Perfoliatum TM au même dosage de 50 gouttes en alternance avec le Juglans Régia 1 DH. De ce fait mes oreilles n’ont plus jamais eu les répercussions d’un mauvais rhume.

Depuis pas mal d’années, chaque hiver je faisais une mauvaise grippe. Voilà 3 ans que même avec la grippe dans la maison, cela ne m’atteint plus du tout.

D’office quand le microbe traîne dans l’air, je reprends 150 gouttes d’echinacea pour remonter mes défenses immunitaires.

Puis s’il est à la porte de la maison je prends des doses d’oscillococcinum, un grand verre de chlorure de magnésium ainsi que 50 gouttes d’Eupatorium Perfoliatum durant plusieurs jours.

 L’eucalyptus, un vieux remède de nos mamies, elles brûlaient des feuilles pour désinfecter la maison. Pas toujours facile à retrouver ou à faire consumer sur nos feux modernes, alors je mets des essences de plantes dans une coupelle et je la laisse dans la pièce. Je n’hésite pas à aérer les pièces même si c’est l’hiver et qu’il fait froid. Je ferme la pièce avec toutes les fenêtres ouvertes, cela tue et met dehors les microbes. C’est très naturel et sans effets secondaires.

Je protège au maximum mon système ORL. Depuis mes recherches, j’appelle cela la maison de mon hôte indésirable, c’est son foyer, son nid, son garde manger.

Quand ce système est atteint, il se nourrit et il retrouve toute son énergie, alors la fibromyalgie reprend le dessus.

 

C’est pour cela que je mets tout en œuvre afin de lui couper les vivres

En quelques années, j’ai réussi à

protéger mon systeme ORL