Bienvenue
sur

Diverses Douleurs

DOULEURS

 

SUIVANT MON PROPRE CAS DE FIBROMYALGIE

 

 

Pour mon propre cas, les douleurs, que je subis, ont plusieurs origines.

 
A la lecture de ce document vous constaterez que la médecine traditionnelle se heurte à un gros handicap et n’est pas près de réussir à calmer nos douleurs avec un seul médicament, ce que je regrette.

Depuis pas mal de temps j’ai cherché à savoir comment les contrôler mais auparavant il a fallu que je découvre ce qui réveillait les douleurs et l’organe en cause.

 

Arnica Montana

La première douleur, que j’ai pu découvrir, est due au manque d’oxygène des muscles.

Parfois la contraction peut être plus forte et provoquer une douleur beaucoup plus importante à un muscle bien précis. Cela se remarque par une grosseur sur le milieu du muscle qui devient très dur. Dans ce cas là je frictionne l’endroit soit avec de la teinture mère d’arnica pure ou avec de l’huile à l’arnica

J’ai réussi à contrôler ces douleurs par une prise quotidienne le matin de teinture mère d’arnica à raison de 50 gouttes dans un verre d’eau.

Mais j’ai dû commencé par 50 gouttes le matin et 50 gouttes le soir durant plusieurs mois.

 

Rhux Toxicodendron

La deuxième cause, que j’ai découverte, est due à l’hyper élasticité des tendons. Les muscles ont tellement tirés sur les tendons qu’ils sont devenus douloureux comme si nous avions des entorses en permanence. Quand j’ai commencé l’arnica seule, j’ai souffert le martyre. Ce qui est logique car les tendons relâchés d’un seul coup, c’est l’équivalent d’entorses sur la totalité du corps.

J’ai réussi à résoudre ce problème en couplant l’arnica avec le rhus tox, je ne suis pas près d’oublier de prendre l’arnica sans le rhus tox.

J’ai pris tous les matins 50 gouttes de dilution 4DH de rhus tox.

 

Au départ cela m’a permis de calmer mes douleurs durant 6 heures, j’en reprenais donc le soir , puis la durée a passée à 8 h, et ensuite les effets ont continué d’augmenter en durée.

Depuis bien longtemps, je n’en prends plus qu’une seule fois le matin et je passe la journée avec des douleurs musculaires d’une intensité de 2/10 au lieu de 20/10, supportable par rapport à avant.

Par contre si je dois fatiguer physiquement, je n’hésite pas à en reprendre le soir afin de contrôler les contractions latentes des muscles.

 

En complément je me suis obligée à faire des exercices de respirations profondes afin d’oxygéner les muscles.

Pas facile au départ mais en le faisant régulièrement cela a complété tout doucement mon traitement. Mes muscles ont commencé à éliminer les toxines qui provoquent les douleurs.

 

Actaea Racemosa

 
Depuis début 2007, j’ai également découvert comment contrôler les tendons et ligaments raccourcis et durs comme du bois, qui se contractaient brusquement sans raison en provoquant des déchirures musculaires sans bouger.

Je prends le matin 50 gouttes d’actaea R(cimini) liquide en 1 DH, ce qui me contrôle les contractions brutales des tendons et ligaments et me permet de refaire des mouvements , j’ai retrouvé l’élasticité des tendons et ligaments du corps entier.

 

Harpagophytum

Auparavant j’avais remplacé mon anti-inflammatoire que je prenais depuis de nombreuses années et qui me faisait très mal à l’estomac et aux intestins.

Je l’ai remplacé par de la teinture mère d’harpagophytum à raison de 50 gouttes le matin, sauf les jours de mauvais temps, je dois prendre 100 gouttes durant quelques jours.

Au départ je ne voyais pas de différence et aucun effet, mais normal le produit travaille dans le temps, il répare tout doucement.

J’ai réussi à contrôler les inflammations chaudes que j’avais à toutes les articulations.

Et si un endroit s’enflamme plus fort je frictionne avec la teinture mère pure cet endroit.

Grâce à ce produit je me suis rendue compte également que cette impression d’eau qui circulait dans mon crâne, comme si le cerveau était plus gros que le crâne, a disparu également. Je n’ai plus du tout cette impression d’étau autour du cerveau.

 

Echinacea

Puis une autre raison pour les douleurs, l’impression des os cassés en leur milieu ou des rages de dents non justifiées, ces douleurs font très mal, car elles sont vraiment intérieures.

J’ai réussi à calmer ces douleurs par la prise journalière de teinture mère d’echinacea à raison de 50 gouttes le matin, en régulier.

Suivant ce que j’ai lu notre corps puiserait dans la moelle épinière ce qu’il a besoin pour se défendre contre notre ennemi invisible, ce qui a des conséquences très graves pour les os et les dents.

Depuis que je prends ce traitement ces douleurs ne sont plus revenues.

 

Hydrolysat de collagène

Encore une autre douleur,la colonne vertébrale raide, j’avais d’ailleurs perdu en taille 5 cm en très peu de temps avec des conséquences d’écrasement de vertèbres et l’apparition d’hernies discales, de sciatiques, becs de perroquet et autres sur la totalité de la colonne vertébrale.

Il m’était impossible de m’étirer sans provoquer aussitôt des crampes musculaires.

J’ai réussi à contrôler ce problème en prenant de l’hydrolysat de collagène.

Depuis je peux m’étirer à nouveau de tout mon corps sans provoquer de crampe, ni déchirure musculaire et de plus j’ai vu disparaître mes douleurs de sciatiques en très peu de jours.

Mais il ne m’est pas possible d’arrêter le collagène très longtemps car tout revient très vite.

Il semblerait que mon corps épuisé ne fabrique plus ou pas assez de collagène. Le zinc en oligo élément me permet d’en fabriquer à nouveau mais pas en quantité suffisante pour palier au manque énorme.

Ces deux produits ont eu également d’autres effets bénéfiques sur le reste du corps.

 

Aranea diadema

Depuis le mois de Décembre 2006, j’ai commencé à attaquer une autre partie des douleurs qui me restaient.

Le problème des douleurs matinales pour la remise en état de marche du corps, les douleurs pour faire bouger chaque articulation ou se positionner sur les pieds au lever. Avant cela durait deux heures le matin et c’était très douloureux.

Je prends de l’aranea diadema liquide en 4CH, 50 gouttes le matin, produit très long à agir, j’ai eu comme résultat au bout d’un mois que les os de mes mains ne me faisaient plus souffrir.

Et au bout de trois mois les os de ma colonne vertébrale ne me font plus mal, je peux dormir à nouveau sur mon dos.

Je me suis aperçue que le matin je peux me lever comme une fleur, si je peux me permettre d’employer cette expression, par rapport à mon état antérieur.

Je peux me positionner sur mes pieds sans souffrir martyre, le corps est opérationnel plus rapidement.

J’ai calmé par ce produit toutes les douleurs des têtes d’os et cartilages qui devaient être attaqué et réagir avec notre maladie. Comme si tous nos cartilages avaient été arrachés et recollés. Or notre corps complet est fait de cartilages sur tous les os, ce qui est peu dire de l’intensité de cette douleur.

 

Je dois encore tester sur moi des produits pour réparer les cartilages qui ont été détruit au passage au fil des années, cela sera très long et je ne peux dire à ce jour ce qui en résultera.

Comme vous pouvez le constater j’ai réussi à mettre sous contrôle beaucoup de douleurs différentes. Chaque produit a annulé des malaises annexes dont nous ne suspections pas qu’ils avaient la même origine et le même organe responsable pour ces symptômes.

 

Une vraie pelote de laine pleine de nœuds à démêler pour découvrir les origines car tout s’imbrique.

 

Je me suis servie de mon corps comme cobaye et rat de laboratoire.

Je continue mes essais pour améliorer ces résultats en recherchant des produits qui ciblent le mieux possible l’origine de mes douleurs.

 

Pour ma part, il me reste peu de malaises à contrôler, mais non des moindres car ce sont ceux de l’origine de la maladie et surtout les conséquences sur l’hypothalamus.

 

Pour la thyroïde, l’hypophyse et les surrénales, ils sont sous contrôle par différents produits homéopathiques, même si l’équilibre est un peu instable car ces organes sont fort touchés par la maladie. Je dois être très stricte dans le traitement pour ces organes, chaque oubli a des répercussions très rapides, ce qui prouve que l’origine de la maladie a une emprise énorme sur ces organes.

 

Tant que cette origine ne sera pas détruite les produits que je prends me sont nécessaires pour réparer même si les quantités ou les durées différent.

 

Ce témoignage pourra peut être vous permettre de vous soulager mais je préviens qu’il concerne mon corps et ma propre fibromyalgie ;

Si vous désirez vous soulager parlez en à votre médecin afin de voir avec lui comment cela pourrait vous aider et si c’est possible avec votre traitement actuel.

Je ferai évoluer ce document suivant les résultats que je continuerai d’obtenir sur moi.