Bienvenue
sur

Diarrhées Colon Irritable


DIARRHEES COLON IRRITABLE

 

Depuis 1994, je présente le symptôme du colon irritable.

Cela a commencé quelques mois avant que ma fibromyalgie n’explose définitivement. Les premiers mois, je pensais que c’était une conséquence de l’ablation de ma vésicule biliaire en 1989, mais en fait c’était ma maladie qui commençait à faire des siennes dans mon corps.

 
J’en ai souffert durant de nombreuses années.

 
Je ne pouvais pas sortir sans vérifier où se trouvaient les toilettes, précaution indispensable pour éviter les accidents.

 
J’étais devenue championne de course à pied du 10 mètres !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Le moindre déplacement était devenu très difficile et cette course incessante aux toilettes était épuisante et très gênante quand j’étais en compagnie.

Mon alimentation aussi était devenue source de tracas, non parce que j’étais devenue « difficile » mais parce que mon corps n’acceptait plus certains aliments. Ce phénomène n’est pas facile à expliquer à son entourage familial ou aux amis, certains ne comprennent jamais notre embarras.

 
Cela me prenait à l’improviste, sans prévenir, et pouvait durer plusieurs heures ou plusieurs jours. J’avais des cycles très irréguliers de constipation et de diarrhées.

J’ai fini par ne plus sortir de peur de me trouver face à ce problème en dehors de chez moi.

 
Mais vous connaissez ce problème donc je n’ai pas besoin de m’étendre plus sur ce sujet assez délicat à traiter.

 
Grâce à mes recherches et au traitement que je prends j’ai pu venir à bout de cet inconvénient.

 
Je vous fais part des constatations avec mon propre cas de fibromyalgie et ce qui m’a aidée.

 
Sur moi, le colon irritable a différentes origines et je présente des diarrhées  différentes ou constipation.

 

Chlorure de magnésium

En prenant régulièrement un verre de 10 cl de chlorure de magnésium le matin, j’ai retrouvé des selles normales, je n’ai plus ces passages de constipation de plusieurs jours avec risque d’occlusion intestinale.

Au départ cela m’a nettoyé les intestins des microbes intérieurs, j’ai eu des diarrhées durant quelques jours puis les selles sont devenues normales.

Mais à cause de mes reins je ne peux le prendre en continu, alors je fais des cures de quelques jours dans le mois.

 

Arnica

Quand j’ai commencé la prise de l’arnica j’ai vu disparaître les diarrhées soudaines par contraction brutale des intestins.

Cette diarrhée qui est dégradante car elle nous prend n’importe où et il est impossible de la prévoir. Il faut pouvoir atteindre des toilettes dans les secondes qui suivent sinon c’est la catastrophe.

Cela nous donne l’impression que quelqu’un nous tord les intestins et que tout ce qui est dedans est violemment expulsé, digéré ou pas.

 

Lycopodium

Puis il y a celle en rapport avec le foie, elle brûle tout sur son passage cette diarrhée là. Les intestins souffrent et la paroi intérieure est mise à vif par l’acidité de la bile, des morceaux de peau partent avec ces selles et des saignements suivent si elle persiste. L’intestin est complètement décapé et devient de plus en plus fragile.

Je la comparais à un volcan qui entrait en action.

Le trop plein de bile du foie était expulsé d’un seul coup, les diarrhées sont liquides, jaunes, moussantes et brûlantes

J’ai réussi à en venir à bout en soignant mon foie.

Dans les premières années, je prenais du romarin en TM, puis suite à des ennuis conjoint de pancréas j‘ai pris du chelidonium, du chrysanthellum et du raphanus ( radis noir), cela m’apaisait et diminuait la venue de cette diarrhée mais ne la stoppait pas.

Elle apparaissait deux heures après la consommation d’aliments gras ou d’huile lors de mon repas et pouvait durer un long moment.

Il y a quelques mois j’ai découvert le lycopodium, à lui tout seul il a supprimé ce genre de diarrhée. Ce produit a réussi à contrôler mon pancréas et mon foie en même temps.

Mes intestins se sont réparés tout doucement et les parois ont repris leur épaisseur normale.

En contre partie je fais très attention à ne pas manger trop gras.

 

Granions d’iode

Et encore une autre sorte de diarrhée !!!!!!!!!

Celle-ci arrivait quand je consommais des glucides et du sucre à cause de ma glycémie instable, elles sont bizarres, brûlantes avec des glaires dedans, comme une crise d'acétone ou d’entérite.

La paroi intestinale pour se protéger fabrique en permanence de la glaire, cela peut atteindre la taille d’un œuf comme j’ai déjà eu.

J’ai vu disparaître cette diarrhée avec la prise de granions d’iode.

Ce produit a éliminé le gonflement des intestins 1 heure après le repas, je digère à nouveau les pâtes, le pain ainsi que le sucre

 

Allergies

Pour celles des allergies à certains aliments comme les produits laitiers de vaches et les carottes, j’ai carrément stoppé ces produits.

Voilà deux ans que je n’en consomme plus, mais depuis peu il m’arrive de me faire plaisir en mangeant un peu de fromage de vache.

Par contre pour la carotte qu’elle soit cuite ou cru, il m’est impossible d’en manger même une infime quantité, j’ai un gros problème à cause de la VIT A et de mon foie C’est toujours la catastrophe et des diarrhées qui durent des heures avec saignements.

 

Raphanus ( Radis noir)

Depuis 1989, suite à l’ablation de ma vésicule biliaire, j’avais très souvent des douleurs de colites avec gaz, la prise de 5 granulés de Raphanus Sativus Niger 5CH me calme cet ennui et la douleur se passe, les gaz semblent disparaîtrent.

En cas de fortes diarrhées je prenais 15 granulés de Raphanus pour la stopper plus vite, cela me réussissait assez bien.

Sinon j’ai ajouté cet aliment méconnu à ma nourriture, je mange de temps en temps du radis noir, cela se consomme cru ou cuit comme du navet.

 

Dernière diarrhée

Il me reste à trouver l’origine d'une certaine diarrhée, celle qui m’arrive deux heures après le repas quand je suis allongée, comme si j’avais fait un lavement à l'eau ou si le liquide ingéré avait pris une mauvaise direction.

Mais je trouverai aussi le pourquoi de celle là !!!!!!

Cependant je crains qu'elle ne soit en liaison avec mon hypophyse qui se calme en étant allongé. Mon hypophyse a une anomalie dans son travail entre la position debout et celle couchée. A Paris, le Professeur m’avait dit que j’étais faite à l’envers.


Comme vous l’avez remarqué, rien que le domaine du colon irritable est très vaste.

Au fil du temps j’ai découvert différentes origines pour ce symptôme et il m’a fallu différents produits pour venir à bout de ces fameuses diarrhées et constipation. Mais cela en valait la peine.

 

C’est tellement agréable de profiter d’une promenade à l’extérieur

sans se soucier de l’emplacement des toilettes