Bienvenue
sur

Oligo élément Iode

IODE

 

Tiré du livre

 

Oligo-éléments et oligothérapie

Auteur Docteur Claude BINET

Editions Dangles de 1981

 

Médecin allopathe et homéopathe

Etude de médecine à Paris, interne à l’hôpital St Michel, puis à l’hôpital St Joseph de Paris

Atteint de tuberculose en 1933, qui s’est guéri seul et qui vivait encore en 1981

 

 

Médication biocatalytique, par l’iode colloïdal à faible dose, des dysfonctionnements thyroïdiens (hyper ou hypo).

Il régularise le fonctionnement de la glande thyroïde sans risque d’iodisme, et augmente le taux de thyroxine. Indiqué dans le syndrome pré basedowien : nervosisme, trémulation, hyperémotivité, variations tensionnelles, légère élévation du métabolisme de base avec variations ; hypothyroïdie ; manifestations neuro-arthritiques de la cinquantaine s’accompagnant de dysthyroïdie.

Il agit dans l’hypertension artérielle et les obésités à type thyroïdien, accroît les métabolismes, l’élimination des déchets et la résistance aux intoxications. Il a, de plus, une action antiseptique et antimycosique, et améliore toutes scléroses organiques : artériosclérose et son hypertension, rhumatisme et son arthritisme, emphysème des hyperthyroïdiens. Il est anti-sénescent (avec le magnésium).

En pédiatrie, il est indiqué dans le lymphatisme, les troubles de la croissance et les engelures, ainsi que dans toutes les maladies à virus (avec le cuivre et l’argent)