Bienvenue
sur

Virage Août 2006


VIRAGE  Août 2006

 

Ce mois là a été très important pour la suite de mes recherches, mes lectures m’ont fait prendre un virage que je n’attendais pas du tout.

 
Depuis pas mal de mois tout ce que je lisais me laissait suspecter comme origine et hôte indésirable, un mycoplasme, j’ai d’ailleurs une énorme documentation sur cette bestiole.

Je connaissais maintenant très bien mon corps et les malaises que je présentais. Vu l’ampleur de certains malaises je suspectais une méningite latente mais laquelle et qui en était le responsable ?

 

J’avais déjà lu des tonnes d’écrits pour essayer de retrouver l’ensemble de nos malaises sur une même et unique origine, pas facile du tout.

Donc le mycoplasme répondait à pas mal de critères mais pas encore suffisant pour justifier la totalité des malaises que nous présentions quand nous passions en fibromyalgie sévère.

Ce qui m’intriguait le plus c’était l’état de notre cerveau et de notre corps avec cette maladie, cela me faisait penser aux dégradations d’une méningite latente.

A force de chercher quelle méningite pouvait faire ce genre de dégâts, j’étais arrivée en juin sur une méningite tuberculeuse.

 

Mais pour moi la méningite doit se voir assez vite donc je ne comprenais pas, nous n’avions pas de tels marqueurs, il devait y avoir quelque chose d’autre en plus mais quoi ?

 

Lors de mes vacances chez ma mère, j’ai eu à ma disposition une superbe bibliothèque de livres anciens sur toutes les maladies qui ne trouvent pas de solutions, ceci à cause de mon père qui avait eu une maladie qu’aucun professeur, ni médecin du monde n’a pu soigner.

 

Il y a plusieurs livres qui m’ont bien fait avancé dans mes recherches et l’un d’entre eux plus particulièrement :

 

Les charlatans de la médecine de C.V D’AUTREC

 

Dans le chapitre sur la tuberculose miliaire d’Auguste LUMIERE, je retrouvais la totalité de nos malaises, ce qui m’a fort inquiétée car la tuberculose n’est pas une mince affaire. Là, il ne parlait pas de celle que nous connaissons qui atteint les poumons mais d’une autre forme qui atteint le corps entier et est congénitale.

De plus jamais je n’avais été suspectée de tuberculose pulmonaire.

Toutes mes recherches ont donc été orientées à partir de ce moment là vers le bacille de koch et la tuberculose généralisée au corps entier.

Par rapport à d’autres origines que je suspectais, là je retrouvais la totalité de ce que nous présentions à différents niveaux suivant l’avancement de la maladie dans notre corps et suivant quelle glande avait souffert en priorité.

 

Je venais d’ouvrir une porte mais je ne savais pas ce que j’allais découvrir derrière. Je ne savais pas que toutes mes lectures s’assembleraient dans ma tête puisque mon corps présentait d’énormes similitudes avec tout ce que je lisais.

Malheureusement, à l’époque, les 160 mémoires d’Auguste LUMIERE sur la tuberculose miliaire n’ont pu voir le jour à cause de la tuberculose pulmonaire, des sanatoriums et du BCG.

 

A partir de ce moment là j’ai essayé de trouver tout ce qui était écrit sur la tuberculose miliaire et sur toutes les sortes de tuberculose qui existent dans le corps. Je peux vous dire que la liste des différentes tuberculoses qui touchent toutes les parties du corps est énorme.

 

Je développerai dans la suite de mes écrits toutes les parties du corps et pourquoi elles sont touchées, en relation avec ce fameux bacille de koch, je vous expliquerai tout ce que j’ai découvert et comment j’ai réussi à remettre les malaises en sommeil dans mon corps.

 

A ce jour en Janvier 2008, j’ai remis en sommeil la totalité des malaises que je présentais en 2005, mais je dois reprendre régulièrement certains produits du traitement. Je n’ai pas encore réussi à venir à bout de cette origine que je suspecte et elle continue certaines dégradations, même si j’ai réussi à les minimiser.

 

L’hôte indésirable que je suspecte est :

 

Un bacille de koch généralisé au corps entier mais qui aurait muté et dont, les marqueurs ne seraient plus ceux connus.

 

Cette origine, que je pressens, n’engage que moi, c’est suivant ma propre expérience de cobaye avec la maladie et ma propre fibromyalgie.

 

A ce jour rien n’est vérifié médicalement malgré tous mes efforts pour que la recherche française se penche sur ce problème.

 

Cependant certains résultats d’examens sur des malades suivent ce que j’ai trouvé, mais pas de budget pour continuer les investigations médicales ou alors la personne, qui veut chercher et aller plus loin, se retrouve mutée.

Il m’a été conseillé d’envoyer mes recherches au Canada pour que leur recherche se penche sur ce dossier, parce qu’il n’y a plus de crédit  pour cette recherche en France.

 

Je ne désespère pas de trouver un médecin que cela intéressera, qui lira tous ces écrits, qui fera les analyses ou les examens nécessaires

 

Je peux en expliquer encore beaucoup plus sur toutes ces anomalies et ces fibromyalgies différentes, mais je ne pourrais jamais le faire sur ce site puisque je ne vais expliquer ici que mon propre cas et le traitement qui m’a aidée à combattre cette maladie et à revivre

 

Mon désir sera un jour exaucé, je l’espère, pour tous les fibromyalgiques du monde et aussi surtout pour nos enfants.


 

Pour compléter mon étude sur la tuberculose congénitale, je suis à la recherche de :

Livres d’Auguste LUMIERE sur la Tuberculose

Si par hasard vous avez ce genre de livre dans votre grenier, votre bibliothèque ou que vous savez qui peut me les procurer, vous pouvez me contacter. Par avance je vous en remercie