Bienvenue
sur

Princesse au Petit Pois

Fibromyalgique

 et Princesse au petit pois

 

L’héroïne de ce conte qui a bercé mon enfance devait être fibromyalgique.

 

Un petit pois sous de nombreux matelas et le lendemain matin, la princesse était pleine de douleurs.

 

Pour nous c’est chaque matin que nous nous levons pleines de douleurs.

 

Il faudrait que nous vérifiions si personne n’a glissé un petit pois sous notre matelas.

Nous sommes peut être de sang royal sans le savoir !!!!!!!!!!!!!!!!

Notre sang est peut être très spécial !!!!!

C’est peut-être la raison pour laquelle la recherche ne découvre rien dans nos analyses, nous sommes un groupe à part, une race qui n’existe plus.

 

Je dois sûrement être une princesse au petit pois, c’est certainement pour cela que je souffre autant.

 

Douleurs      ma peau hyper sensible, je ne supporte pas une étiquette de vêtement, cela me démange à outrance, je finis par me gratter au sang.

Douleurs      une personne qui effleure ma peau, je fais un bond, pour moi c’est l’équivalent de décharges électriques.

Douleurs      l’eau de la douche est pour moi un lancement de poignards.

Douleurs      une bouloche dans mon sous vêtement, cela prend des ampleurs incommensurables.

Douleurs      un peluche collée sous la plante de pied, je peux passer des heures à chercher un caillou dans ma chaussure

Douleurs      un pli sur le drap du lit et je ne dors pas de la nuit

Douleurs      un oreiller trop dur, mon cou est endolori pour plusieurs jours

Douleurs      un matelas mal adapté, son choix est aussi tout un poème pour que mon corps ne soit pas broyé après une nuit.

Douleurs      le choix d’une chaussure devient un parcours du combattant, sinon c’est la colonne vertébrale qui se révolte

Douleurs      assise oui mais pas sur n’importe quelle chaise, le coccyx me rappelle à l’ordre et la douleur monte jusqu’à la nuque en très peu de temps.

 

La liste des douleurs en rapport étroit entre un matériau et le contact avec ma peau et mon corps pourrait être plus longue mais je ne veux pas devenir lassante.

De plus je suis habituée aux douleurs, ma vie est faite de douleurs jour et nuit depuis pas mal d’années. Cela fait partie de moi. Un moment sans douleurs et quelque chose me manque,

 

Je vous le dis je dois être une princesse au petit pois !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

C’est la seule explication du pourquoi je souffre tant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Mieux vaut en rire qu’en pleurer

 Petit délire d’une fibromyalgique sur la douleur