Bienvenue
sur

Memoire Fibrofog

Mémoire -Fibrofog

 

 

Avant ma maladie, j’avais un cerveau qui mémorisait tout, visuel ou auditif sur de nombreuses années en arrière.

J’arrivais à lui faire prendre en charge plusieurs occupations en même temps.

Mon cerveau et ma mémoire m’avaient permis de réussir dans le domaine professionnel, je travaillais en expertise comptable.

 

La maladie m’avait détruit complètement ce don que j’avais depuis ma naissance.

 

Le plus dur à accepter a été

que mon intellect soit touché à ce point par la fibromyalgie.

 

J’avais fait un constat écrit de l’état de ma mémoire et de mon cerveau pour le médecin:

Impossible d’additionner deux chiffres simples

Impossible de mémoriser un chiffre pour le transcrire sur une autre fenêtre d’un logiciel

Ne pas me souvenir d’un instant à l’autre d’un rendez vous

Ne pas me souvenir de mes agissements de l’instant avant.

Le cerveau n’enregistrait plus ce qu’il entendait, je ne pouvais suivre une conversation, je devais faire répéter plusieurs fois.

Le cerveau était en perpétuelle action, il n’arrivait plus à se concentrer sur un sujet.

Colère contre les bêtises dignes d’une vidéo gag les jours de fibrofog,

c’était même très dangereux.

Je notais tout ce dont je devais me souvenir mais j'égarais les "pense-bête"

Inversion des mots en parlant, oubli de la suite à dire en cours de discussion.

 




Je craignais d’avoir la maladie de ma grand-mère, la maladie d’Alzheimer.

J’avais l’ordonnance pour faire vérifier ce problème, mais je vivais très mal ce handicap alors je reculais toujours le rendez vous du spécialiste.

J’avais subi durant 5 ans au quotidien les conséquences de cette maladie avec ma grand-mère, je ne voulais pas devenir comme elle, cela me faisait peur.

Je ne souhaite à personne de vivre et de subir cette déchéance mentale.

 

La prise de l’harpagophytum en TM m’avait déjà bien aidé, je n’avais plus le cerveau dans un étau mais ce n’était pas suffisant.

 Je comparais le travail de mon cerveau à une commode :

Tous les tiroirs s’ouvraient en même temps et tout ce qu’ils contenaient sortait en vrac.

Les tiroirs n’arrivaient plus à se fermer, besoin d’un ébéniste pour les réparer

Tout était pèle mêle à terre, impossible de se consacrer au rangement d’un seul tiroir à la fois.

 

Cette image des tiroirs d’une commode en vrac m’a gêné durant pas mal d’années, maintenant j’en ris.

Pour m’allonger et me reposer, il fallait que j’occupe mon cerveau sinon tous les tiroirs s’ouvraient. Je ruminais tout, jour et nuit, surtout la nuit, c’était infernal, mon cerveau était comme un disque rayé, il ressassait tout à l’infini. Il ne me fallait aucun souci, cela devenait une montagne. Mon cerveau se régalait, moi pas, je n’en pouvais plus, j’appréhendais de m’allonger et de fermer les yeux.

 

Mon homéopathe m’a alors prescrit une cure de lithium en oligo élément.

 

Je ne comprenais pas, je n’étais pas dépressive, j’avais passé ce cap depuis pas mal de temps grâce aux premiers produits que je prenais.

La dépression nerveuse réactionnelle s’était envolée.

 

J’ai commencé la prescription que mon médecin m’avait donnée, 1 ampoule matin, midi et soir.

 

Quelques jours après, la réaction a été énorme, comme si je venais d’ouvrir les volets sur la campagne.


Le brouillard que j’avais dans le cerveau avait disparu, l’ébéniste avait réparé ma commode, le disque n’était plus rayé…………………

 

J’arrivais à contrôler ma pensée au repos, un tiroir à la fois, tout se rangeait comme par enchantement.

 

Un vrai bonheur, plus de fibrofog

 

J’ai donc repris doucement un problème à la fois pour résoudre tout ce qui était en retard et le clôturer définitivement quand cela m’était possible.

 

J’avais compris que mon cerveau devait travailler pendant que mon corps se reposait, mais grâce aux ampoules de lithium il arrivait à se focaliser sur un sujet à la fois.

 

J’ai continué ce traitement durant 3 mois comme prescrit, en diminuant les doses.

Ma mémoire était revenue et je me souvenais de tout, même de ce que j’avais lu durant la période de brouillard complet, un vrai miracle.

Tout s’assemblait à nouveau dans mon cerveau comme avant.

Je pouvais refaire les mots croisés force +++

 

Au cours de mes recherches, j’ai découvert que le lithium en oligo élément avait le pouvoir entre autre de capturer la sérotonine.

 

Par contre au bout du troisième mois, à la dose d’une ampoule par jour j’ai commencé à présenter une migraine à chaque prise de lithium. J’ai fait comme j’en avais maintenant l’habitude, j’ai cherché le pourquoi.

 

Trop de sérotonine provoque des migraines

 

J’ai donc stoppé le traitement, j’avais fait le plein de sérotonine.

De ce jour là, la migraine du matin a disparu.

 

J’ai rencontré mon rhumatologue cette année, et il m’a fait remarqué que ma mémoire était à 200% au lieu de 25% il y a 3 ans, cela m’a fait rire, il m’a demandé mon secret.

 

Je n’ai jamais passé les examens pour la maladie d’Alzheimer.

 

J’effectue chaque matin une heure de mots croisés ou des Sudokus pour continuer à faire évoluer ma mémoire. Le cerveau peine certains jours, mais cela ne dure pas longtemps. Je le mets à rude épreuve surtout avec ce travail entrepris sur mon témoignage et mes recherches sur la fibromyalgie

 

Par contre avec ma fibromyalgie, j’ai découvert par la suite d’autres conséquences de ma maladie sur la tête, os du crâne, oreilles, mâchoires, j’aborderai ce sujet plus en détail par la suite.

 

 

 

Ouf ! J’ai retrouvé ma mémoire et mon cerveau d’antan