Bienvenue
sur

Douleurs matinales OS

Douleurs matinales des Os

Aranea Diadema

 

Depuis 1992, le matin était un enfer, il me fallait pas mal de temps pour pouvoir marcher et bouger mon corps sans souffrir. Avec les années cette douleur avait empiré. De 15mn en 1992, j’étais passée au fil du temps à plus de 2 heures pour être en état de faire aller mes mains et me mettre debout sur mes pieds, un véritable ROBOT rouillé.

Pour supporter cette douleur le matin, j’avais trouvé des astuces. Je devais boire beaucoup de liquide chaud afin que mon corps se réchauffe de l’intérieur.

Mes mains me faisaient souffrir, tenir ma tasse était douloureux, je devais bouger mes doigts progressivement. Je restais assise et tournais mes chevilles tout doucement afin de pouvoir à nouveau marcher sans douleurs. Je faisais toute cette gymnastique en essayant de ne pas penser à ma souffrance, et pour ce faire, j’occupais mon esprit à des mots croisés, des sudokus, etc…... Tout était bon pour ne pas laisser cette douleur prendre le dessus, il ne fallait pas que j’y pense. Certains jours ce n’était pas la joie, les jours pluvieux étaient ma hantise. Je servais de baromètre, la veille les douleurs prenaient déjà de l’ampleur. Je reconnais que certains jours, j’aurais voulu me jeter par la fenêtre pour arrêter de souffrir, heureusement je ne pouvais plus monter sur une chaise.

 

Pour expliquer cette atroce douleur au rhumatologue, depuis longtemps je la décrivais comme si les cartilages avaient été arrachés des têtes d’os et qu’ils avaient été repositionnés dessus. Notre squelette est fait de 206 os, c’est dire l’ampleur de la souffrance

Chaque mouvement du corps engendrait une douleur et ceci sur une durée assez longue tous les matins.

 

Tout comme pour la respiration, il m’est arrivé un événement

qui m’a mise sur le chemin de cette recherche.

 

Je devais marcher avec des béquilles. Or depuis quelques temps, j’avais une grosseur douloureuse à quelques centimètres du coude gauche, cela me gênait pour marcher en m’appuyant sur ma béquille. Je craignais d’avoir attrapé un kyste, je suis sujette aux kystes. Je me suis aperçue que cette grosseur était une déformation de mon os et coïncidait exactement à un trou dans le maintien plastique de ma béquille. J’ai changé de béquilles et la grosseur a mis du temps pour disparaître.

 

Le constat a été que mes os étaient devenus tendres et se déformaient.

 

Je présente le même problème aux os des genoux suite aux contractions permanentes des tendons durant de nombreuses années et sûrement que les importantes dégradations de ma colonne vertébrale ont la même origine

 

Dans ma tête, un déclic s’est fait entre mes différentes lectures et ce problème que je venais de subir.

Le bacille de Koch s‘attaque aux os, cela se nomme la tuberculose osseuse.

Je savais que je ne présentais pas tout ce qu’ils annonçaient sur cette maladie, mais j’ai quand même cherché comment je pouvais essayer de soigner ce problème en homéopathie.

Après bien des hésitations, j’ai décidé que l’aranea diadema répondait exactement à ce que je recherchais.

J’ai donc commencé ce traitement, je prenais chaque matin 50 gouttes d’aranea diadema 8 DH. Je me doutais qu’il me faudrait plusieurs mois pour réparer les os touchés depuis tant d’années, mais j’étais patiente et confiante.

 

Au bout d’un mois, je me suis rendue compte que les phalanges de mes mains, donc les plus petits des os, ne me faisaient plus souffrir.

Il faut dire que depuis plus de 15 ans, personne ne pouvait me serrer la main pour me dire bonjour, c’était trop douloureux, je donnais donc mon poignet en avançant très vite ma main, une astuce comme une autre pour éviter une souffrance inutile.

 

J’ai fait le test de me serrer la main, plus de douleurs. J’ai fait constaté cette amélioration à ma kinésithérapeute, elle a eu le droit de me serrer la main.

 

Puis le mois suivant ce sont mes pieds et mes chevilles qui se sont réparés. Plus la peine de faire ma gymnastique des pieds le matin. Me positionner sur mes pieds le matin n’était plus douloureux.

 

Au bout de 3 mois, je me suis aperçue que, me lever et bouger le matin, ne me faisait plus autant souffrir. Je ne m’en étais pas rendue compte tout de suite.

En mai 2007, le rhumatologue a découvert et constaté cette amélioration très importante.

 

Le matin n’est plus un enfer, mon squelette ne me fait plus souffrir, je ne me déplace plus comme un robotcop, sauf les jours pluvieux.

 

Comme pour les autres produits, j’ai eu un effet secondaire inespéré, il a agit sur les os glacés. Depuis pas mal de mois j’essayais de comprendre d’où venait ce malaise et comment je pouvais le résoudre, il a été résolu sans le vouloir et sans connaître son origine.

Le principal je ne souffre plus de ces os glacés.

Ce symptôme arrivait surtout quand je m’allongeais malgré plusieurs couettes. Aucune chaleur ne stoppait ce problème, il fallait que je me relève et bouge pour le faire disparaître. Cela touchait surtout certains os, ma colonne vertébrale et le bas des os des hanches, les endroits où les muscles ne sont pas épais et ne peuvent communiquer aux os leur chaleur. Parfois je pouvais être des heures durant à avoir la totalité du squelette glacé de l’intérieur, rien ne calmait, ni les vêtements chauds, ni bouger, la seule chose qui me réussissait, c’était une douche fort chaude.

 

Ce produit a été très long à agir mais cela valait la peine d’être patiente. Cependant il me restera à vie des séquelles sur les os qui ont été trop atteints et qui se sont déformés

Mais comme pour le reste, tant que je ne suis pas venue à bout de l’origine, je ne peux pas l’arrêter complètement. Quand je ressens des douleurs dans mes mains, je refais une cure de quelques jours d’Aranea Diadema 8 DH

 

 Cela a conforté ma suspicion d’un bacille de koch muté car ce produit est préconisé pour ce genre de maladie : la tuberculose osseuse, l’ostéite, etc…...

 

Et encore une certaine douleur de mise sous contrôle