Bienvenue
sur

Crise de Fibromyalgie Contractions Tendons

Crise de Fibromyalgie

Contractions des Tendons et Ligaments

Actaea Racemosa

 

La crise de fibromyalgie, tout le monde connaît c’est notre bête noire.

 Je savais quand elle commençait mais la date d’échéance était toujours une grande inconnue, une semaine à deux mois ????????????

Ces crises sont très douloureuses, vous en savez quelque chose !!!!!!!

Il fallait que je trouve comment les stopper.

 

Gros problème car je ne sais toujours pas

ce qui provoque la crise.

 

Tout comme Archimède, c’est encore par hasard que j’ai découvert comment la contrôler.

EUREKA !!!!!!!

 

Depuis de nombreuses années j’avais les tendons des poignets très raides, je les comparais à des cordes de violon. C’était très pénible, je ne pouvais plus bouger normalement mes poignets ni utiliser mes mains. Ecrire quelques mots était devenu impossible. Je devais utiliser une certaine marque de feutre à bille pour ne pas souffrir et malgré cette astuce, les tendons de mon pouce se raidissaient et m’empêchaient de continuer à écrire.

Je ne pouvais plus m’épiler le visage, ni coudre un bouton, ni éplucher des légumes, ni ouvrir une bouteille d’eau, ni tordre un gant de toilettes. Le geste de pince du pouce sur l’index ne m’était plus possible, trop douloureux

 
 Ma hantise était que les tendons se déchirent à force d’être comme des os, totalement raides et durs. J’avais beau les masser régulièrement pour les détendre, rien n’y faisait.

J’avais la même chose sous la plante de pieds, je sentais chaque tendon. Je massais chaque jour ma voûte plantaire avec de l’huile d’arnica, pour me soulager.

Puis au fil des années, cela a empiré, car en 08.2005, durant la nuit, ma jambe gauche s’est raccourcie de 2 cm.

Nous ne raccourcissons pas aussi rapidement !!!!!!!!!!!!!

Les tendons qui tenaient mon genou se sont tellement rétractés qu’il m’est devenu impossible d’étendre ma jambe. J’avais beau essayé de forcer, c’était irréalisable.

Cette forte contraction des tendons m’a mise en fauteuil roulant. Le médecin pensait à une crise, et comme d’habitude cela allait passer, il fallait attendre. J’ai attendu mais elle n’est jamais passée. Donc une nouvelle aggravation de ma maladie et personne ne savait comment supprimer ces raideurs et ses conséquences.

 

Quelques mois avant, les radios de mon coude avaient montré un Tennis Elbow. Pour le radiologue, j’avais trop joué au tennis !!!!!!!!!! Je n’ai jamais joué au tennis ni tenu une raquette de ma vie.

En Octobre 2006, suite à une énième contraction tendineuse, je me suis fait une déchirure du muscle de la hanche en étant assise et sans éternuer. Le médecin ne savait plus quoi faire avec moi pour m’éviter ces problèmes.

 

Des déchirures musculaires sans bouger, c’est fort !!!!!!!!

 

Durant l’hiver toutes les contractions de tendons et de ligaments s’aggravaient, il ne fallait pas du tout que je sois au contact du froid. A la demande de mon médecin, pour tout déplacement en extérieur, j’avais en permanence sur moi une couverture de survie.

A ce sujet je peux vous expliquer les vilains tours qu’il m’est arrivé avec cet ennui et par méconnaissance. J’en ris maintenant mais je n’ai pas ri ces jours là.

 

Prendre froid en sortant de la douche et avoir tous les muscles de la poitrine contractés, ne plus pouvoir respirer, il a fallu d’urgence me réchauffer avec un sèche cheveux pour que je respire à nouveau correctement. Cela fait très peur.

 
Prendre froid sur le côté de la tête en me couchant à cause de la chambre trop froide, le sang ne circulait plus. Tout le côté de la tête était comme paralysé.

Devoir mettre une compresse d’eau bouillante pour faire disparaître ce malaise.

 
Même respirer de l’air trop frais me paralysait par contractions le système nasal.

Quand cela arrive c’est la panique, il faut réagir très vite.

 

Il fallait que je trouve la solution pour faire disparaître ce handicap.

Manque d’apport nutritionnel propre aux tendons ?

Impossible, je leur apportais depuis quelques temps de l’hydrolysat de collagène.

Autre chose devait provoquer cette manifestation.


Après bien des lectures, je n’ai pas découvert le pourquoi mais le comment essayer de palier à cet ennui.

Cependant le produit préconisé n’est pas anodin, j’ai donc commencé à en discuter avec mon homéopathe, nous étions d’accord sur les effets de ce produit et que je devais faire très attention.

Forte de mes expériences réussies, je me suis lancée et j’ai testé en commençant la première semaine par 25 gouttes le matin et 25 gouttes le soir, comme le médecin me l’avait prescrit.

Aucun effet secondaire, c‘était merveilleux !!!!!!!

 

Je suis passée la semaine suivante à 50 gouttes le matin et 50 gouttes le soir.

 

Tout de suite les effets se sont fait sentir, je n’avais plus les ligaments de mes poignets raides comme des bouts de bois, idem pour la voûte plantaire.

 

Puis ce sont les ligaments des coudes qui ont commencé à se relâcher, je souffrais moins de mon coude.


De ce fait, j’ai commencé seule la rééducation de ma jambe gauche en étirant chaque jour tout doucement ma jambe en position couchée.

J’ai mis pas mal de temps, il m’a fallu de nombreux mois pour y réussir et bien des douleurs réactionnelles à cette gymnastique, mais ma jambe est à nouveau normale, elle a retrouvé sa taille identique à la jambe droite.


Cependant, ces années de contractions ont eu des effets désastreux sur mon genou. L’articulation en a trop souffert et je garderai sûrement à vie les séquelles de ce problème. Le spécialiste parle de prothèse du genou, impossible dans mon cas à cause du seuil d’allergie que je présente il en est conscient. Pour l’instant aucune solution n’a été trouvée pour remédier à cette dégradation du genou gauche.

 

Les conséquences heureuses de la prise de ce produit  l’actea racemosa 1DHont été :

 

Plus de contractions de mes pouces comme depuis plus de 10 ans.

Je peux à nouveau écrire quelques lignes sans douleurs et crampes.

Je peux à nouveau utiliser mes mains en le faisant raisonnablement.

Mes cartilages ne sont plus douloureux, puisque les tendons ne tirent plus sur leurs attaches.

Depuis ce temps je n’ai plus eu de déchirure musculaire.

 

 Mais le plus extraordinaire,je n’ai pas eu de grosse crise de fibromyalgie

 depuis la prise de l’actea racemosa 1 DH.




  

  

 

Il ne faut pas oublier que le corps est fait de 206 os et de plus de 639 muscles, que les os et les muscles sont maintenus par plusieurs tendons ou ligaments.

C’est dire l’importance d’une contraction générale des tendons et ligaments du corps même très légère. C’est très douloureux et cela a d’énormes conséquences sur les parties du corps si cela perdure.

 

J’ai du prendre ce produit durant plusieurs mois et maintenant je fais comme pour les autres, je le reprends quand ma sonnette d’alarme se met en marche.

En cas de mauvais temps pluvieux, je vois arriver durant 1 ou 2 jours les contractions. Cela ne me fait plus peur, j’ai le remède qui me soulage en quelques heures.

J’ai du prendre ce produit durant plusieurs mois et maintenant je fais comme pour les autres, je le reprends quand ma sonnette d’alarme se met en marche.

En cas de mauvais temps pluvieux, je vois arriver durant 1 ou 2 jours les contractions. Cela ne me fait plus peur, j’ai le remède qui me soulage en quelques heures.

 

Je viens de passer le premier hiver sans crise.

 

Je continue pour trouver ce qui provoque ces rétractations involontaires car mon genou gauche, trop atteint, me joue toujours un vilain tour. Les tendons se rétractent sans prévenir quand je force sur ma jambe, ce qui est dangereux et douloureux. Cela m’empêche de marcher normalement, je dois toujours prévoir les béquilles ou un meuble et je ne peux faire que quelques mètres.

Mais je sais, je dois être patiente.

Si c’est encore possible, les cartilages doivent se réparer avant que je puisse danser ou courir comme un lapin.

L’avenir me le dira.