Bienvenue
sur

Hydrolysat Collagène et les Articulations

Hydrolysat de collagène et la régénération du cartilage

 

Une intervention nutritionnelle en faveur de la santé articulaire

Berlin, October 18 /PRNewswire/ -- - L'hydrolysat de collagène joue un rôle dans le métabolisme et la régénération du cartilage

Aux Etats-Unis, l'arthrite et les troubles articulaires apparentés touchent près de 70 millions de personnes. D'après les estimations des spécialistes de la santé, la prévalence des troubles articulaires augmentera de façon marquante au cours des 20 prochaines années, puisque la population d'Américains septuagénaires devrait doubler durant cette période. Les troubles articulaires dégénératifs, notamment l'arthrose, comportent des causes nombreuses. Il n'existe aucun remède à ces maux, mais plutôt des traitements palliatifs visant à réduire la douleur et l'incapacité. Par conséquent, l'analyse d'interventions prometteuses et relativement peu coûteuses, dont l'apport en nutriments et en protéines comme l'hydrolysat de collagène, s'avère un moyen raisonnable de contribuer au retard de l'apparition et de la progression de ces maladies, ainsi qu'à l'atténuation de leurs symptômes.

A l'occasion du huitième congrès annuel sur l'arthrose, qui se déroule à Berlin, des professionnels spécialisés dans la santé articulaire ont pris part à un séminaire intitulé "Le rôle de l'hydrolysat de collagène dans le métabolisme et la régénération du cartilage", pour mieux s'informer des progrès réalisés dans le domaine de la recherche nutritionnelle (ainsi que du traitement de l'arthrose) et discuter de sa pertinence.

- La nutrition et la santé articulaire

L'arthrose, trouble articulaire dégénératif et progressif, se caractérise par une dégradation douloureuse du cartilage articulaire (tissus conjonctifs, durs et mous), qui entraîne une friction des os ainsi qu'une perte éventuelle de la motricité. Les troubles articulaires dégénératifs comportent des causes nombreuses, dont l'usure normale du cartilage découlant du vieillissement, une surcharge pondérale ou l'obésité, une sollicitation mécanique aigue ou chronique du cartilage, des anomalies ou un désalignement articulaires, ainsi que des altérations neuropathologiques.

La maîtrise du poids et l'apport en nutriments bénéfiques à la santé des articulations peuvent contribuer à la lutte contre les troubles articulaires. Les Etats-Unis pourraient s'avérer particulièrement vulnérables aux traumatismes articulaires causés par une surcharge pondérale et/ou par l'obésité. En effet, 64 p. cent des Américains adultes présentent une surcharge pondérale ou souffrent d'obésité; d'ailleurs, ce pourcentage devrait fortement augmenter durant la prochaine décennie. Qui plus est, la physiologie des articulations révèle que l'adoption d'un régime renfermant des protéines alimentaires, les vitamines C et D, ainsi que du calcium et du phosphore peut contribuer au développement normal du cartilage et des tissus articulaires, qui jouent un rôle essentiel dans la motricité saine.

Bien qu'il faille procéder à d'autres travaux de recherche clinique pour déterminer l'efficacité des divers suppléments alimentaires, plusieurs études ont déjà révélé les effets bénéfiques de certains nutriments sur la santé des articulations. L'hydrolysat de collagène s'avère, jusqu'à maintenant, l'un des suppléments alimentaires les plus prometteurs. Le collagène est la protéine abondant le plus au sein de l'organisme. Il structure les tendons, les tissus cartilagineux, les os et les tissus conjonctifs. La composition de l'hydrolysat de collagène, de source animale, s'apparente à celle du collagène présent dans le cartilage humain.

La recherche sur la santé articulaire a favorisé la mise en lumière d'autres nutriments. Docteur Kristine Clark, Ph. D., diététiste professionnelle et spécialiste de la nutrition sportive, est rattachée au département d'orthopédie de l'Université de la Pennsylvanie. Elle a présenté les résultats d'une méta-analyse de la glucosamine et de la chondroitine publiée en 2000 dans le Journal of the American Medical Association. Avant de rédiger cet article, les auteurs de l'étude avaient analysé une quinzaine d'essais cliniques randomisés à double insu et contrôlés contre placebo d'une durée minimale de quatre semaines. Ils ont conclu que les essais sur l'emploi de la glucosamine et de la chondroitine chez les personnes souffrant d'arthrose avait produit des bienfaits importants ou modérés quant à l'abaissement du niveau de douleur. "Les études sur les suppléments alimentaires fournissent de nombreuses options aux personnes atteintes d'un trouble articulaire dégénératif. L'approfondissement de la recherche sur l'hydrolysat de collagène devrait tout simplement continuer de favoriser la découverte de nouvelles options", a-t-elle ajouté.

Pourquoi l'hydrolysat de collagène contribue-t-il au traitement de l'arthrose ?

La recherche donne à penser que l'hydrolysat de collagène peut stimuler la synthèse du collagène, qui joue un rôle important dans le maintien de la santé articulaire. A l'occasion du congrès, Steffen Oesser, Ph. D., rattaché au département de chirurgie générale et thoracique de l'Université de Kiel, en Allemagne, a présenté un résumé de résultats d'études sur l'hydrolysat de collagène. Afin de déterminer si l'hydrolysat de collagène peut effectivement accéder aux tissus articulaires et les modifier, des chercheurs de l'Université de Kiel ont étudié le taux d'absorption et les niveaux d'accumulation de l'hydrolysat de collagène en contrôlant sa captation dans l'organisme humain. D'après les résultats de cette étude, l'absorption rapide de l'hydrolysat de collagène par les voies intestinales a permis de doubler la quantité de nutriments accumulés dans le tissu cartilagineux des sujets traités, comparativement aux sujets du groupe-témoin. Ces résultats laissent donc supposer que l'hydrolysat de collagène accède aux tissus et qu'il peut s'y accumuler à long terme.

La prochaine étape de l'essai consistait à déterminer si l'hydrolysat de collagène pouvait influer positivement sur le tissu articulaire après son accumulation. Cette influence positive devait se traduire par deux effets : l'inhibition de la dégradation du tissu articulaire d'appoint et/ou la stimulation de nouvelles cellules cartilagineuses, visant la compensation des tissus dégradés naturellement. Grâce à un modèle de culture cellulaire, les chercheurs ont pu démontrer que la présence d'hydrolysat de collagène stimulait la production de collagène. Cependant, le collagène naturel n'exerçait pas cet effet stimulateur. En outre, les chercheurs ont stimulé les tissus articulaires d'appoint afin d'assurer leur reproduction en la présence d'hydrolysat de collagène, qui pouvait ainsi amoindrir les altérations dégénératives du tissu articulaire. "Ces résultats revêtent une importance certaine. Ils nous permettent de comprendre que l'hydrolysat de collagène accède non seulement au tissu articulaire ciblé, mais que sa présence peut aussi transformer positivement l'articulation", a souligné le Pr Oesser.

Hans-Konrad Selbmann, Ph. D., rattaché à l'Université de Tuebingen, en Allemagne, a présenté les résultats de son analyse d'ouvrages scientifiques sur l'hydrolysat de collagène et ses effets sur la santé articulaire. Deux•essais cliniques à double insu et contrôlées contre placebo se sont particulièrement distinguées dans le cadre de cette recherche ayant porté sur 16 études cliniques. La première étude, réalisée en 1991 par Adam et coll., a permis de comparer quatre traitements (hydrolysat de collagène, gélatine, combiné gélatine-glycine-calcium sous forme liquide et protéines d'albumine) administrés pour atténuer la douleur des sujets et pour diminuer le recours aux analgésiques. L'étude a révélé l'efficacité supérieure des traitements à base de gélatine, en comparaison du supplément protéinique.

Réalisée par Moskowitz et coll., la seconde étude à caractère multinational a nécessité l'inclusion de sujets vivant aux Etats-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni. L'étude à double insu a permis de comparer, durant 24 semaines, l'administration quotidienne de 10 grammes d'hydrolysat de collagène à un placebo. L'évaluation des trois principales variables d'efficacité, à savoir la douleur, le fonctionnement physique et l'état général, a révélé une amélioration chez l'ensemble des sujets allemands. Cependant, cette évaluation n'a indiqué aucun écart significatif entre les trois variables appliquées au groupe à l'étude. Ainsi, le protocole de l'étude n'a pas permis de standardiser certaines influences multinationales. "Les résultats d'efficacité de ces études démontrent que l'hydrolysat de collagène exerce un effet clinique distinct sur les personnes souffrant d'arthrose. Ces résultats garantissent donc l'approfondissement de la recherche et la réalisation d'autres essais cliniques", a conclu le Pr Selbmann.

Où se trouve l'hydrolysat de collagène ? Quel en est l'apport recommandé ?

L'hydrolysat de collagène joue un rôle physiologique particulier. Ce type spécial de gélatine est issu directement du collagène. En matière de diététique, il n'existe aucune ligne directrice ni recommandation officielle sur les quantités bénéfiques d'hydrolysat de collagène. La recherche a néanmoins révélé qu'un apport quotidien de 10 grammes d'hydrolysat de collagène durant une période minimale de 3 mois pouvait s'avérer bénéfique à la santé des malades. Cependant, étant donné la dégradation et la régénération constantes du collagène, les symptômes de troubles articulaires peuvent réapparaître dès que les malades interrompent la prise d'hydrolysat de collagène.

L'hydrolysat de collagène peut exercer ses bienfaits chez les personnes vulnérables aux troubles articulaires dégénératifs, en particulier l'arthrose. Les populations à risque englobent les aînés, en particulier les personnes âgées de plus de 50 ans; les personnes présentant une surcharge pondérale; les personnes dont l'activité professionnelle les prédispose à l'arthrose, notamment les athlètes et les travailleurs dont le cartilage subit une sollicitation mécanique constante.

L'OsteoArthritis Research Society International (OARSI) a organisé le congrès mondial de 2003 sur l'arthrose.

Le programme santé de GELITA a sponsorisé ce séminaire. GELITA, leader mondial du marché des applications thérapeutiques de la gélatine, exploite des filiales sur tous les continents et regroupe quelque 2 300 employés travaillant dans le monde entier. La création du programme santé de GELITA visait à accroître la sensibilisation et à approfondir les connaissances sur la santé osseuse et articulaire ainsi que l'hydrolysat de collagène.