Bienvenue
sur

Ortie

                    ORTIE

 

http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=37470

Les parties aériennes de l’ortie, tiges et feuilles apportent les vitamines B2, B5, A et C, l’acide folique, des minéraux le fer, la silice, le magnésium, des oligoéléments tels que le cuivre, le zinc, des acides aminés et des protéines.

La présence concomitante des vitamines B2, B5, d’acide folique, du silice et du zinc permet à l’ortie de traiter des ongles cassants et la chute de cheveux, ternes et fourchus, tout en favorisant la repousse en débarrassant le cuir chevelu de ses pellicules. Grâce à l’effet anti-inflammatoire du zinc, elle est aussi bénéfique dans le traitement de l’acné et de plusieurs autres irritations cutanées, telles que l’eczéma infantile et l’eczéma nerveux. Par son effet reminéralisant, l’ortie agit favorablement sur les cartilages usés des personnes âgées souffrant d’arthrose ou de rhumatismes, notamment lors de la ménopause. Enfin, l’ortie est connue pour ses propriétés toniques et anti-asthéniques, elle aide à lutter contre la fatigue et améliore l’attention intellectuelle. Elle constitue un bon supplément pour la femme enceinte, par sa riche teneur en fer. Les racines d’ortie ont bénéficié, ces dernières années, de plusieurs études qui ont mis en évidence leur indéniable vertu de réduire les manifestations d’hypertrophie de la prostate. Ce syndrome est très fréquent chez l’homme après la cinquantaine qui le vit très mal. L’action bénéfique des racines d’ortie est due à la présence de stérols. Ces derniers vont limiter l’hypertrophie de la prostate et par la même améliorer toutes manifestations gênantes de ce grossissement bénin de la prostate. Ainsi, le volume d’urine émis est à chaque fois augmenté, et le nombre de mictions (action d’uriner) est fortement diminué. On conseille des infusions d’ortie à la dose de 40 g par litre d’eau, et de boire à raison de 3 fois par jour.

 

http://www.supertoinette.com/fiches_recettes/fiche_ortie.htm

 

Propriétés : l'ortie est antianémique, antidiarrhéique, astringente, dépurative, diurétique, hémostatique, révulsive...

Riche en fer, en vitaminesC,A, en magnésium,sels minéraux et oligo-éléments.
C'est l'acide formique qu'elle contient qui produit les désagréables sensations de démangeaisons et de brûlure.
Toutes les parties de la plante de l'ortie sont utiles (semences, feuilles, racines).

 

La grande ortie

http://remedes-naturels.blogspot.com/2007/01/les-plantes-mdicinales_15.html#le lamier blanc


On utilise les parties aériennes, la racine.
La grande ortie peut atteindre 1,50 mètre.
La petite ortie (urtica urens) atteint 0,50 mètre.

Principaux constituants : flavonoïdes, lignanes, amines, chlorophylle,
calcium, potassium, fer...phytostérols (racine)
La grande ortie est diurétique, tonique, astringente,
anti-allergique, réduit l'hypertrophie de la prostate, anti-inflammatoire.

Au niveau du système sanguin, c’est un excellent hypotenseur, hémostatique et vasoconstricteur.
Elle se révèle bénéfique dans le cadre d’une insuffisance hépatique ou d’une lithiase biliaire et généralement dans tous les états pléthoriques et congestifs de l'organisme.
L’ortie est conseillée en cas d’oedèmes généralisés ou locaux, d’excès pondéral, de cellulite mais aussi de rhumatismes articulaires, d’arthrose de périarthrite.
On la préconise lors de l’allaitement du nourrisson,car elle stimule la production de lait.
L’ortie est un antianémique et un reminéralisant recommandé en cas d’anémie, de déminéralisation, de faiblesse générale, mais aussi lors de la croissance.
Ses propriétés dépuratives sont importantes.
Elle est recommandée pour lutter contre les dermatoses.
Elle arrête les saignements de nez ou des plaies et réduit le flux menstruel trop abondant.
L'ortie soulage également le rhume des foins, l'asthme, les piqûres d'insecte, les démangeaisons.
Les feuilles combattent l'anémie et stimulent la montée de lait.
La racine est indiquée pour traiter l'hypertrophie de la prostate.

En usage externe on utilise les racines (bouillies dans du vinaigre de cidre par exemple) comme tonique du cuir chevelu.
Enfin, l'ortie est également un aliment, les jeunes feuilles sont revitalisantes.

Infusion de feuilles et racine : 4 cuillerées à soupe pour 1 litre d'eau.
Bouillir 2 à 3 minutes. Infuser 20 minutes.
Boire dans la journée.
Les racines, bouillies dans du vinaigre, tonifient le cuir chevelu.

Feuilles et racine + racine de bardane + thym : en décoction pour activer
la pousse des cheveux.

 

Cuisine à l’ortie

 

Soupe à l'ortie


Préparation 10 minutes
Cuisson 20 minutes

Pour six personnes

2 oignons
3 pommes de terre
1 kg de jeunes pousses d'ortie
sel
crème

 

Faites revenir un oignon ou deux dans une grande casserole, puis ajoutez les feuilles de jeunes orties. Laissez fondre en remuant.

Ajoutez les pommes de terre coupées en morceau, puis suffisamment d'eau pour couvrir les légumes. Salez et laissez cuire 20 minutes.

Lorsque les légumes sont cuits, ajoutez un peu de lait et de crème. Mixez et servez chaud